Ok

Problème de connexion?

Problème de connexion?

Entrez votre courriel. Nous vous transmettrons un lien
pour réinitialiser votre mot de passe.



Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Facebook

Venez discuter!

Lebel-sur-Québec Du jamais vu dans le Nord-du-Québec!

Publié le 29 novembre 2018
Auteur : Patrick Rodrigue

Coup sur coup, deux sociétés minières ont découvert, dans le camp minier de Lebel-sur-Quévillon, des teneurs très élevées en or, dont une sur des longueurs pratiquement jamais observées à ce jour au Québec.
Il y a quelques jours, Minière Osisko a annoncé de nouveaux résultats de sa campagne de 800 000 mètres de forage amorcée en 2015 dans le secteur Windfall, à 110 km à l’est de Lebel-sur-Quévillon.

Comme c’est devenu l’habitude, plusieurs hautes teneurs en or ont été identifiées sur les carottes. Cependant, l’une d’elles s’est particulièrement distinguée en affichant un résultat de 83,9 grammes d’or par tonne de minerai sur 5,3 mètres, une longueur à peu près jamais observée pour une telle teneur en or. Le même sondage réalisé par Minière Osisko a aussi rapporté une teneur de 89,3 g/T Au sur 2,4 mètres, tandis que d’autres carottes ont donné des résultats allant de 13,5 à 56,3 g/T Au sur des longueurs variant de 2,6 à 4,7 mètres.

Pour donner une idée de l’ampleur de cette découverte, mentionnons que la mine souterraine LaRonde d’Agnico Eagle, qui a livré plus de cinq millions d’onces d’or depuis 1988, présente une teneur moyenne d’un peu plus de 5 g/T Au.

Pour lire l'article complet, cliquez ici.

Retour aux actualités
Haut de page