Ok

Problème de connexion?

Problème de connexion?

Entrez votre courriel. Nous vous transmettrons un lien
pour réinitialiser votre mot de passe.



Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Facebook

Venez discuter!

Baie-James La forêt boréale, une «mine d'or»

Publié le 13 juin 2018
Auteur : Dominique Gobeil

Huiles essentielles à base de branches d’épinette, champignons aux propriétés pharmaceutiques et poudres de bleuets nutraceutiques : les ressources de la forêt boréale peuvent surprendre et offrir des opportunités variées pour le développement de produits forestiers autres que le bois.

Ceux-ci sont perçus comme une source de diversification de l’économie sur le territoire du Plan Nord, pour qu’elle soit moins sensible aux aléas du marché minier. La production de bois reste majeure, avec une possibilité forestière annuelle de 11,8 millions de mètres cubes et des activités qui soutiennent près 12 500 emplois.

« Les produits forestiers non ligneux représentent une mine d’or, c’est un secteur de plus en plus en expansion », affirme la directrice générale Marie-Ève Gosselin, de l’organisme à but non lucratif FaunENord à Chibougamau.

Pour lire l'article complet, cliquez ici.

Retour aux actualités
Haut de page