Ok

Problème de connexion?

Problème de connexion?

Entrez votre courriel. Nous vous transmettrons un lien
pour réinitialiser votre mot de passe.



Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Facebook

Venez discuter!

Chibougamau Métaux BlackRock obtient le feu vert pour son usine de transformation

Publié le 1 mai 2019
Auteur : JONATHAN HUDON

Une étape cruciale vient d’être complétée dans la concrétisation du projet d’une usine de transformation du concentré de vanadium-titane-magnétite (VTM) au port de Grande-Anse, à La Baie. Métaux BlackRock a obtenu le décret du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour procéder à la construction de son usine de deuxième transformation.

La compagnie minière a annoncé la nouvelle au Quotidien, mardi. L’autorisation va se faire de façon officielle, mercredi, au gouvernement du Québec.

« Métaux BlackRock est heureuse de confirmer la réception de son certificat d’autorisation pour la construction de l’usine à La Baie », a partagé la compagnie dans une correspondance dont nous avons obtenu copie.

La semaine dernière, Métaux BlackRock obtenait l’autorisation environnementale pour aménager une mine à ciel ouvert pour l’extraction de ferrovanadium à Chibougamau. Des travaux de déboisement ont déjà débuté sur le site.


« L’entreprise est maintenant en possession des certificats nécessaires pour aller de l’avant avec la construction de sa mine à Chibougamau et de son usine à La Baie », a ajouté Métaux BlackRock, remerciant au passage tous les acteurs impliqués au dossier à la Ville de Saguenay.

Il y a un peu plus d’un mois, BlackRock précisait que l’obtention du certificat d’autorisation était la dernière étape avant d’entamer les derniers « mécanismes de financement » vers la levée du projet.

« Grâce aux certificats obtenus, BlackRock vise maintenant à boucler son financement dans les prochaines semaines », a-t-on ajouté, en prenant soin de parler de semaines plutôt que de mois.

À la mi-mars, on apprenait que la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) avait donné son autorisation à Hydro-Québec pour la construction d’une ligne de transport de 161 kilovolts reliant le terminal de Grande-Anse. Il s’agissait alors d’une nouvelle étape vers la concrétisation du projet BlackRock.


En entrevue mercredi, la porte-parole régionale, Alexandra Fortin, a fait savoir que le processus suivait son cours normal, mais que le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement n’avait pas encore été octroyé. « Ça suit son cours normal, mais dans ce genre de situation, ça peut prendre plusieurs mois, a expliqué Mme Fortin. Des négociations avec des propriétaires de territoires agricoles sont toujours en cours, mais elles devraient être complétées prochainement. »

Un projet de 1,3 G$

Le projet de Métaux BlackRock représente des investissements totaux de 1,3 milliard de dollars. Il consiste à extraire du concentré de vanadium-titane-mégnatite (VTM) dans un gisement à Chibougamau, qui serait ensuite acheminé par transport ferroviaire à l’usine de deuxième transformation à construire au port de Grande-Anse. Sur place, le minerai serait raffiné et traité, avant d’être expédié par bateaux.

La transformation du VTM permettrait la production de vanadium, de titane et de fonte brute. L’usine de vanadium serait la première en Amérique du Nord.

En août dernier, le gouvernement du Québec de Philippe Couillard avait annoncé une aide financière totale de 248 M$ pour la réalisation du projet. Métaux BlackRock avait reçu 185 M$ pour la concrétisation de sa mine à ciel ouvert et son usine, puis Port de Saguenay avait reçu une aide de 63 M$ pour mettre en place les équipements énergétiques nécessaires sur la zone industrialo-portuaire.

Métaux BlackRock prévoit la création de 800 emplois pendant la construction du projet. L’exploitation de la mine à Chibougamau créerait ensuite 200 emplois, comparativement à 300 pour l’exploitation de l’usine à La Baie. La mise en opération est prévue pour 2020.

Retour aux actualités
Haut de page